Reprise de Novembre

(maj 1er nov.)

 

Liens vers les ressources essentielles :

Lien du protocole sanitaire v.2https://www.education.gouv.fr/media/71258/download

Lien pour les personnels vulnérables : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F35217

Lien vers la FAQ du ministère : https://www.education.gouv.fr/coronavirus-covid-19-les-reponses-vos-questions-306136 (maj 1/11 à 19h30)

.Celle du Sgen National peut vous donner quelques réponses en attendant : https://www.sgen-cfdt.fr/actu/faq-deuxieme-periode-confinement/

Lien pour les formulaires et attestations: (version pdf, word, etc...) : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/ressources-a-partager

 

 

CALENDRIER DE LA REPRISE


Nous avons donc reçu un courriel du ministre à 17h15 pour nous informer que finalement… on fait comme d'habitude, selon les emplois du temps habituels. L'école redémarre aux horaires initialement prévus.

Si votre mairie maintient l'accueil périscolaire jusqu'à 10h00, les équipes pédagogiques peuvent profiter de ce temps pour amorcer (sic) la rentrée en sachant que nous sommes sur le pont depuis........... la sortie!
 Une minute de silence doit avoir lieu à 11h en hommage à notre collègue Samuel Paty, a priori en classe sauf s'il est possible de réunir les élèves ou des groupes d'élèves dans la cour dans le respect des règles sanitaires.

Elle peut être précédée d'un travail de préparation (il nous semble que c'est préférable…), mais celui-ci peut avoir lieu plus tard dans les semaines qui suivent (au moins une heure par classe…). Cette minute de silence est d'actualité pour les élèves à partir du CM1. Cette hommage doit bien entendu être adapté à votre réalité locale (elle est "obligatoire", à vous de juger comment mettre en place l'hommage lundi puis en novembre pour une séance d'EMC).

Aux équipes de devoir gérer cela... Les transports scolaires pour lundi restent identiques.
Concernant l'hommage à Samuel Paty, a vous de mettre en place l'action pédagogique que vous jugerez pertinente dans votre école.
On vous communique tout de même une selection de ressources pédagogiques (ici)!
Nous vous informons que tout le monde aux abords des écoles doit porter un masque!


RÉUNIONS DANS L'ÉTABLISSEMENT/ÉCOLE + FORMATION


- Les conseils d'école, conseils de classe et conseils d'administration peuvent avoir lieu mais uniquement en visioconférence.

- Quant aux réunions parents professeurs, elles sont annulées.
- Les formations et animations en présentiel devront être plus que limitées (avec le plus grand respect des règles sanitaires... l'aération de certains salles n'est pas toujours faite!).


Avec le confinement, certaines écoles devront adapter la tenue du conseil d'école... à vous de définir la (nouvelle) date et les modalités (quel outil de visio, l'horaire)... quitte à décaler la date du conseil d'école initialement prévu et être en dehors du délai des 15 jours après le résultat des élections...   

SORTIES SCOLAIRES
 Les sorties scolaires sont toutes annulées jusqu'à nouvel ordre (piscine...).


ATTESTATIONS À FOURNIR À PARTIR DE LA RENTRÉE DU 2 NOVEMBRE

Le Premier Ministre et le Ministre de l'Éducation Nationale ont communiqué les grandes lignes autour de la reprise scolaire du 2 novembre :
 Chaque personnel de l'Éducation Nationale devra se déplacer avec un justificatif de déplacement professionnel; ce justificatif sera permanent.
Ici,  le lien vers le site du ministère de l'intérieur  pour télécharger les attestations…


Pour lundi, nous vous conseillons d'utiliser une copie de votre bulletin de salaire (en espérant que notre employeur en propose une spécifique aux personnels de l'Education Nationale). Sinon en attendant, il faut se munir d'une attestation dérogatoire « normale » en cochant la première case (déplacement professionnel). Le tampon de l'école fera très bien l'affaire (n'attendez pas d'avoir le tampon de votre circo... sauf si notre employeur lit la newsletter et se rend compte de l'intérêt de répondre à cette demande... comme c'est le cas depuis jeudi dans de nombreux départements........).
Les personnels BD, TD, roulants, TRS continuent en fonction de leur emploi du temps classique... Il nous a été répondu au Ministère que les gestes barrières étaient suffisants pour ne pas propager le virus, que le virus se proprage entre personnels sur le temps de la pause méridienne (repas sans masque) donc tout va bien Mme la Marquise, vous continuez à circuler (puisqu'il n'y a rien à voir).

Chaque famille devra remplir une attestation permanente tamponnée par l'établissement scolaire de son enfant afin de justifier son déplacement (matin-midi-soir).
Astuce-tutoriel pour générer les attestations de déplacement scolaire avec #ONDE: en vidéo https://video.toutatice.fr/video/12510-publipostage-dans-onde-generer-automatiquement-un-justificatif-de-deplacement-scolaire-pour-les-parents/ + https://cloud-normandie.beta.education.fr/s/fdRkoZZCKytx7fM#pdfviewer


TESTS COVID-19
Chaque personnel de l'EN sera prioritaire pour passer un test sur son lieu de travail ou à proximité (sans précision de quand). Aucune obligation...
Localement, aucune information à ce sujet...


PERSONNELS VULNÉRABLES
 Les personnels vulnérables « n'ont pas à venir à leur travail »; la liste des pathologies concernées devait être communiquée le 30 octobre. Nous sommes toujours en attente d'une liste officielle et, pour le moment, on revient aux 11 pathologies prévues en mai 2020.
 Cette information nous a été confirmée, mais nous n'avons pas encore pu voir la circulaire du ministère de la Fonction Publique hormis cette mise à jour : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F35217 (pensez à cliquer sur agent Public)
Les personnels proches de personnes vulnérables doivent être équipés en masques chirurgicaux.

La CFDT Fonctions Publiques a demandé leur placement en télétravail.


MASQUES
POUR LES ENSEIGNANTS
Une expertise est en cours concernant les fameux masques DIM pour savoir s'ils sont toxiques ou non (sic…); en attendant, des masques de type 2 ont dû ou vont être livrés dans les écoles et les EPLE mais rien n'est certain quant à leur présence réelle dès lundi 2 novembre…


Les personnels en situation de handicap devraient être équipés (ainsi que leurs élèves?) de masques inclusifs à la rentrée du 2 novembre

.
Localement, les masques sont arrivés dans les établissements du 2nd degré et le seront durant la journée du lundi 2 novembre pour les écoles...

D'ici là, aux personnels de se débrouiller avec leurs propres masques (mépris et inconscience de l'employeur).
Les masques en tissu Corèle ne nécessaiteraient pas un lavage au préalable. Toutefois, les autorités sanitaires conseillent de laver n'importe quel objet en tissu  qui est en contact avec la peau.
Concernant les masques inclusifs, ils seront mis à disposition (à voir pour la livraison in situ...) des personnels (PE et AESH) à partir de ce début de semaine prochaine. A noter que contrairement aux annonces interministérielles, les enseignant·es de maternelle et de CP n'en seront pas dotés mais uniquement pour ceux qui travaillent avec des mal-entendants!

POUR LES ÉLÈVES
Le masque est donc désormais obligatoire pour tous les élèves à partir de 6 ans. Les masques sont à fournir par les familles (mais il y a aura un stock dans les écoles-établissements pour les « oublis » et les « familles qui rencontrent des difficultés financières » – sauf qu'ils n'ont pas encore été reçus dans tous les établissements).
Localement, les écoles recevront lundi (avec les masques adultes) un lot de masques pour les enfants...

Des mairies pourraient donner des masques aux élèves (et aux personnels...).
Dans le cas des classes à multi-niveaux (GS-CP, GS-CP-CE1...), l'employeur laisse aux enseignant·es les modalités "au cas par cas", ils n'y avaient pas pensé jusqu'à ce qu'on leur en parle!
Les masques inclusifs seront fournis la semaine prochaine .


BRASSAGE DES ÉLÈVES
 L'objectif prioritaire est la limitation du brassage des élèves :
– il devra y avoir un accueil échelonné avec une souplesse locale
– une seule salle de classe par groupe-classe (les personnels se déplacent, pas les élèves, à l'exception des salles de TP par exemple)
– pour les récréations, il faut un temps pour chaque groupe (si cela n'est pas possible, un temps de pause dans la classe est à prévoir)
– concernant la restauration scolaire : elle est maintenue mais avec « si possible » une distanciation d'un mètre entre chaque élève.

Les décloisonnements ne seront a priori plus possibles dans le primaire.


Quid des Ulis... Là encore, gestion "au cas par cas" voire localement.
Les parents doivent au maximum rester à l'extérieur des locaux scolaires afin de continuer à limiter les déplacements...
 

NETTOYAGE ET AÉRATION


Les locaux scolaires et accueillant du public scolaire devront être nettoyés une fois par jour et les poignées (et autres éléments souvent touchés par de nombreuses personnes) devront être nettoyées plusieurs fois par jour.
 Les locaux devront être aérés et ventilés régulièrement.
Aucune directive de la DSDEN aux mairies... A nous de faire respecter les consignes sanitaires du protocole! Si vous rencontrez la moindre difficulté, contactez nous!!


PÉRISCOLAIRE
Concernant le périscolaire, les mêmes règles que pour le scolaire sont applicables.




CE QU'EN PENSE LE SGEN-CFDT 50
Si un durcissement des conditions était indispensable, le protocole ne prend pas en compte la réalité vécue par les personnels de l'Éducation Nationale: les classes sont souvent surchargées, les distances impossibles à mettre en œuvre, le nombre de salles ou d'espaces extérieurs rend très compliqué la limitation du brassage. Des mesures plus audacieuses et innovantes auraient pu être anticipées depuis la première vague, comme celles que nous avions proposées au niveau national dès juillet.

D'autre part, les délais sont encore une fois beaucoup trop courts pour que les personnels de direction, les directeurs et directrices d'écoles puissent appliquer sereinement ce protocole.

 

Une fois de plus, trop de choses vont reposer sur nos épaules, avec en plus l'hommage (légitime) à Samuel Paty à mettre en œuvre.

Pour toutes ces raisons, la Fédération des Sgen-CFDT a demandé au ministre le report de quelques jours de la rentrée ainsi que le report à la date anniversaire de l'hommage à Samuel Paty.